S'inscrire à la Newsletter
Qui est en ligne
6 Visiteurs Connectés
Visiteur n° 4076324

Légende Maori de la Vie

Partager
  • Facebook
  • MySpace
  • Google
  • Twitter
  • Digg
  • Favoris
  • Email
  • Imprimer

 

 

Le commencement de la vie

Bien que l'un des plus jeunes dieux, Taaene occupe une place importante dans le panthéon des divinités, il a été le donneur de vie, le pourvoyeur, le dieu de la forêt et même du monde entier de la nature. Il est l'élément actif dans l'ensemble de la vie terrestre, ainsi que le porteur de la connaissance. Il possède d'autres noms: Taaene mahuta qui signifie  source d'arbres et Taaene Mataahi le créateur d'oiseaux . En dehors de ses prouesses pour les plus grand accomplissements à la terre Taaene  réussi sa quête envers l'élément féminin.

 

 Les enfants de Papa et Rangi (parents de la terre et du ciel), tous les hommes étaient des dieux, avec les éléments divins  par contre ils étaient incapables de reproduire l'IRA Tangata (élément humain) qui ne pouvait sortir de l'UHA (élément féminin). Taaene dans la tentative de trouver l'UHA et de créer la vie mortelle légué par de nombreux cadeaux dont l'humanité a bénéficié. Sa mère, papa lui avait conseillé de visiter Mumuhango, ou existé déja la personnification féminine, et par l'accouplement avec elle, il  produit une variété d'arbres, d'oiseaux et d'insectes. L'union de Taaene et d'autres personnifications donne lieu à une grande variété de phénomènes naturels comme les pierres, les inondations, les eaux, la boue et les reptiles. Deux de leurs descendants, à son tour reproduisent de lézards, de roches, de grès, de gravier et de pierre. Mais encore un élément manqua "la femme".

 

Après avoir échoué à atteindre son but Taaene revient vers sa mère qui lui  donna le secret dont il a besoin. "Essaye la terre à kurawaka, dit-elle là-bas la femme est en état de virginité et de potentialité" elle est sacrée et les semences qu'elles contiennent ressemble a celle de l'homme. Taaene se senti désespérer, il pensa qu'il n’aura jamais de progéniture pour lui. Arrivée à kurawaka il  façonna l'image de la terre et créa la  première femme "Hineahuone". Assisté par son frère dieux,  les plus âgés ont été responsables de l'élaboration du corps tandis que les plus jeunes ont ajouté la graisse, les muscles et le sang. La semence de Taane  fut jeter sur le nouveau corps, lui insuffla la vie sur sa bouche, les narines et les oreilles. Lorsque tout ceci prit vie, son corps se mit à éternuer.

Taaene et Hineahuone donna  une fille " Hine-i-tauira". Plus tard, les enfants de Hineahuone créeront des sources thermales, des nuages et de l'éclairage. Les descendants de Taaene et  Hineahuone sont toutes des filles. En dépit du fait qu'il y a beaucoup de différents légendes sur la création de l'homme,  ces légendes font toujours  partie de waananga (l'enseignement de la maison de l'apprentissage).Ce qui compte c'est que le premier homme fut le Tiki.

Dans l'un des premiers contes, l'homme a été l'élément d'une plus grande ancienneté que les femmes, avant la séparation de Rangi et Papa. Apparemment une forme primitive de la végétation a été en vigueur avant la séparation, ainsi que l'abondance de l'eau rougeâtre, et il eut une combinaison d'eau et la végétation que l'on dit avoir été responsable de la génération du Tiki. Maa rikoriki sa femme d'origine par un processus compliqué. Elle a été formée par Aarohirohi (mirage) et Paa oro (echo). Lorsque leur petite fille est née (nuages flottant) dans le ciel, l'eau a coulé, et des terres arides ont augmenté au-dessus des inondations.

La terre pourrait être vue dans la première lumière de l'aube qui a tourné en plein jour lorsque Taaene autorisa ses parents Rangi et Papa a s'aimer encore plus.

 

 

 

Auteur : Magali Trastour