S'inscrire à la Newsletter
Qui est en ligne
8 Visiteurs Connectés
Visiteur n° 3918821

Légende Maori de la Mort

Partager
  • Facebook
  • MySpace
  • Google
  • Twitter
  • Digg
  • Favoris
  • Email
  • Imprimer

 

 

La mort

 

Comme Taaene semé les graines de la vie dans le Ao määrä (le monde de la lumière), il a finalement été responsable de la mort, quelquefois venant de la chaleur, de la tristesse, d'une blessure ou durant son sommeil vers la fin de la vie.

 

Quand sa fille Hine i tauira, ou comme elle a été nommée, Hine tiitama (fille de l'aube), est devenue une femme, Taane l'a pris pour qu'elle devienne son épouse. Quand elle supplie son époux pour avoir des réponses a propos des parents de Taane, il reste évasif et se réfère a la maison des sa mère et lui assure qu'il lui révélera l'identité de son père.  La jeune femme était tellement  persistante qu'à force  Taane lui raconta. Attristée et déçue, elle est déterminée à quitter la maison.

  • Où irez-vous? Lui demanda t-il. Ma présence est partout dans ce monde de la lumière. Vous ne pouvez pas m'échapper.
  • Je ne dois pas rester dans votre monde de la lumière, dit-elle avec mépris. ma grand-mère(Papa) va m'abriter dans les profondeurs de son corps.
  • Le chemin de taaheke roa vers la terre est défini par tous les temps. De muri wai roa je te rechercherai toi et tes descendants qui vous déplaceront dans le monde.

Ses dernières paroles étaient prophétiques. Taaene reste à pousser nos descendants vers le jour, pendant que je vais ci-dessous pour les faire glisser vers le bas de la nuit. Taane proteste mais Hine tiitama est catégorique. Elle chanta un sommeil induisant un sort. Son cadeau à son père et son mari fut la pomme d'Adam, qui est placé dans sa gorge comme un témoignage de leurs relations. Le calme est tombé dans le monde de la lumière, elle descend à travers l'espace de la terre et les enfers. kuuwatawata (le gardien des portes) de la plus faible des régions, essaye de la dissuadée d'aller plus loin mais elle resta ferme, en expliquant que cela est pour protéger ses enfants du monde supérieur.

Laissez-moi rester, dit-elle, que je puisse capturer  la vie spirituelle de mes  descendants de  Aao-maarama (le monde de la lumière). Quand elle  prit sa place dans le monde de l'ombre, son nom a été changé en Hine nui te poo (femme de la nuit ou de la mort). Elle est devenue le dieu de la mort, mais elle est aussi le souvenir d'une jeune femme fuyant sa honte, encore imprégnée de l'amour pour son innocence et de leurs descendances.


Dans la légende de Maaui les demi-dieux et de sa tentative de conquête de la mort, elle est représentée comme la figure de la nuit  avalant  l'humanité. Mais dans la création des légendes, elle est pathétique et pourtant peut-être un personnage bienfaisante, consacrée au bien-être de ses enfants. Ce n'était pas son souhait, mais la conséquence de sa relation incestueuse avec taaene, lui a apporté la mort dans le monde…

 

Taane reste comme le protecteur des mortels dans la vie, Hine nui te poo la gardienne de leurs esprits dans la mort.

 

 

 

Auteur : Magali Trastour