S'inscrire à la Newsletter
Qui est en ligne
6 Visiteurs Connectés
Visiteur n° 4076557

L'ile du Sud, Terre nature

Partager
  • Facebook
  • MySpace
  • Google
  • Twitter
  • Digg
  • Favoris
  • Email
  • Imprimer

 

L’île du Sud de la Nouvelle-Zélande est la plus grande des deux îles principales mais dénombrant le moins grand nombre d’habitants. Mis à part les deux, trois villes qui regroupent la grande majorité de la population de l’île du sud, il n’y a que très peu d’espaces habités dans le reste de l’île qui ressemble plus à un désert vert.

Peu de Maori y avait établi leur tribu à cause de la météo peu clémente, surtout en hiver. Les Européens y avaient établi des colonies de mineurs pour exploiter, dans un premier temps, les quelques gisements d’or qui existaient avant d’attaquer l’exploitation de l’or vert, la « Greenstone » ou « Pounamu » en Maori.

 

Geographie & climat de l'île du Sud

L’île du sud est sujette à de fréquents tremblements de terre, dût à la faille Alpine qui la partage en deux dans sa longueur sur un axe Sud-Ouest Nord-Est et qui forme les Alpes du Sud. Cette chaîne de montagne s’est formée sous la pression créé par la collision entre les plaques tectoniques Australienne et Pacifique.

La météo y est peu clémente, l’hiver est froid avec des chutes de neige fréquentes entraînant régulièrement la fermeture des cols.  Malgré la proximité de l’océan, l’été est chaud et sec avec des températures continentales.

Tourisme

L’île du sud est la partie la plus sauvage de la NZ, où les mots nature et randonnées prennent tout leur sens. La marche et l’observation des animaux y sont les principales activités.

Les amateurs de photos seront comblés avec ces gigantesques espaces regroupant un panel de scènes des plus variées allant du paysage de montagne avec ses pics enneigés aux successions de falaises et plages formant cette côte maritime accidentée.

La richesse de la flore et de la faune unique dans le monde avec ces espèces rares comme le Kaka, le Kakapo, le Kiwi ou le Kereku pour les oiseaux. Mais aussi des espèces maritimes comme l’Hector’s dolphins, l’espèce la plus petite et la plus rare de dauphins, ou les pingouins aux yeux jaunes et les phoques à fourrures de Nouvelle-Zélande.

 

Les circuits touristiques les plus connus sont :

  • La « Alpine Pacific Route » Partant de Kaikoura jusqu’à Christchurch en passant par Hanmer Springs, l’une des stations thermales les plus réputées dans l’île du sud.
  • La « Inland Scenic Route 72» partant de Christchurch jusqu’à Timaru en passant par l’arrière pays.
  • La « Southern Scenic Route » partant de Dunedin et longeant la cote jusqu’au point le plus au sud de l’île, « Bluff » situé en dessous de  Invercargill, puis remontant dans les terres jusqu’à Te Anau.

 

Activités à faire absolument dans le Sud:

  • Marcher sur un glacier
  • Visiter Stewart Island et rencontrer le Kiwi brun
  • Voir les cachalots sédentaires et manger une langouste à Kaikoura
  • Faire une croisière dans Doubtful Sound ou Milford Sound
  • Se promener sur les plages de Tasman National Park
  • Se baigner dans des sources chaudes
  • Voir ou nager avec des dauphins, lions de mer ou phoques.
  • Obsever des espèces unique au monde comme les pinguins à yeux jaunes,

 

L’île du Sud est divisée en 7 régions touristiques elles mêmes subdivisées en sous région :

  • Marlborough
  • Nelson
  • Tasman
  • Canterbury
  • West Coast
  • Otago
  • Southland