S'inscrire à la Newsletter
Qui est en ligne
5 Visiteurs Connectés
Visiteur n° 3987784

Les seismes et la faille Alpine

Partager
  • Facebook
  • MySpace
  • Google
  • Twitter
  • Digg
  • Favoris
  • Email
  • Imprimer

 

Les tremblements de terre en NZ

La plupart des tremblements de terre se produisent lorsque les blocs adjacents de la terre se déplacent le long de fractures dans la croûte terrestre connue sous le nom de faille. Le fondement de la Nouvelle-Zélande est coupé par quelques failles, mais la plupart sont géologiquement anciens et présentent très peu de risques de tremblement de terre en activité. Les failles ont déménagé une ou plusieurs fois au cours des dernières 120000 années, toutefois sont considérés comme susceptibles de se déplacer de nouveau. Ceux-ci sont classés comme des failles actives. Les éléments de preuve qu'une faille est active, c'est qu'il rompt à plusieurs reprises la surface de la terre.  La fréquence moyenne de circulation peut varier de plusieurs centaines d'années à des dizaines de milliers d'années. Plus de 50 failles actives en Nouvelle-Zélande sont connus pour être le site de grands séismes qui se produisent à des intervalles de moins de 2000 ans.

 

Mouvement des plaques tectoniques sous la Nouvelle-Zélande

Environ un tiers de toute la Nouvelle-Zélande subit des tremblements de terre qui se produisent au large. L’altitude a l’Est de la région  du plateau continental qui a déformé la plaque Pacifique descendant sous la plaque Australienne. Cette zone est située à 150 kilomètres au large et comporte de nombreuses failles actives. Ces défauts sous-marins présentent  un danger particulier pour les villes côtières et les villes parce que les tremblements de terre en mer peuvent provoquer des tsunamis, soit directement par le mouvement de terres le long de la faille ou par le déclenchement sous des glissements de terrain.

 

La faille alpine dans le Sud de l’ile de la Nouvelle-Zélande forme une ligne droite allant de Milford Sound jusqu’au détroit de Cook (longue de 650 kilomètres). Et longe la cote Est au Nord de l’ile. C’est la plus importante faille qui marque la limite ou deux plaques coulissantes passent l’une par-dessus l’autre. Au cours des 25 dernières millions d'années la terre de chaque côté de la faille fut séparé horizontalement (A taux moyen d'environ 20 m par 1000 ans). Les terres à l'ouest de la faille bouge au nord-est.

 

Légendes Maori

Dans les traditions Maori certains tremblements de terre seraient liés au Taniwha (monstre ressemblant a un dragon). Il fut dit qu’un Taniwha voyagea vers le North de Porirua prés de Wellington en direction de Te Aute a Hawke’s bay et laissa derrière lui un chemin de ruine. A Te Aute le Taniwha  batailla contre le Dieu Tane, le passage de sa queue sur le sol créa une  île de sable sur le lac  Roto-a-Tara. Le lac est maintenant drainé, il ne reste que le banc de sable. La région de Te Aute a eut deux autres lacs formés par les tremblements de terre : Poukawa et Hatuma.

 

Les expériences des tremblements de terre par les Maoris furent enregistrées par les écrivains Européens. Dans son livre Old Whanganui (1915) TW Downes a noté que les Maoris disaient que les tremblements de terre étaient moins fréquents et moins violents qu’avant. Toutefois, ils décrivent deux graves tremblements de terre à Taupo et Rotorua (Eruption du volcan de Tarawera). Il fut dit  qu’à Rotorua  le Pa avec environ 1000 personnes aurait été englouti et le domaine est devenu un lac.

 

Les principaux tremblements de la NZ

  • 1848 Marlborough
  • 1855 Wairarapa
  • 1888 Canterbury
  • 1929 Athur 's Pass
  • 1931 Hawke's Bay
  • 1934 Hawke's Bay
  • 1942 Wairarapa
  • 1968 Inangahua
  • 1987 Edgecumbe
  • 2003 Fiordland
  • 2007 Gisborne & George Sound
  • 2009 Fiordland
  • 2010 Christchurch
  • 2011 Christchurch

 

  • 2011
  • 2010
  • 2009
  • 2007
  • 2003
  • 1987
  • 1968
  • 1942
  • 1934
  • 1931
  • 1929
  • 1888
  • 1855
  • 1848

Christchurch

Le 22 février 2011 à 12h51 heure locale, un violent séisme d'une magnitude de 6,3 a à nouveau frappé la ville de Christchurch déjà affaibli par le précédent tremblement de terre qui s'était produit en septembre de l'année précédente, à peine 6 mois avant. Malgré une intensité plus faible, les dégâts ont été beaucoup plus considérables, cela fut en parti dut à a faiblesse des batiments qui avaient déjà été ébranlés par le seisme précédent mais aussi la proximité de l'épicentre qui était situé à 5 km de la ville et à 4 km de profondeur. Cet évènements aura couté la vie à 75 personnes. La ville de Christchurch (30 km au Nord-Ouest) peuplé de 340000 habitants, elle est la plus grande ville de l'île du Sud de la NZ. De nombreuses répliques ont été ressenties après le tremblement de terre atteignant des magnitudes de 5,6 [...en savoir plus]

Christchurch

Le 04 septembre 2010  un violent séisme d'une magnitude de 7 a frappé dans la nuit de vendredi à samedi la ville de Christchurch. Malgré la violence du choc et les dégâts que cela a engendré, il n'y eut que très peu de victimes. L'ampleur des dégâts est dut à la faible profondeur (16 km environ) de l'épicentre et à sa proximité avec les zones habité de la ville de Christchurch (30 km au Nord-Ouest) peuplé de 340000 habitants, elle est la plus grande ville de l'île du Sud de la NZ. De nombreuses répliques ont été ressenties après le tremblement de terre.

Fiordland

Le 16 juillet 2009  un violent seisme d'une magnitude de 7,8 a secoué la région des Fiords de Nouvelle-Zélande

Wairarapa

Le 23 janvier 1855  un  tremblement sur une magnitude de 8,2, celui-ci est le plus fort depuis 1840. Le choc fut ressenti dans presque tout le pays, et fut très destructeur à Wellington. Gravement préjudiciable à Wanganui et Kaikoura. Entre sept et neuf personnes ont été tuées dans le tremblement de terre, et cinq autres blessés furent hospitalisés.

Hawke's Bay

Le 05 mars 1934 un tremblement de terre d’une magnitude de 7,6  fut ressenti dans le Nord jusqu'à Auckland. Les secousses s’étendent du Nord de l’ile du sud, le long de la cote Est. L’intensité fut destructive dans une région qui couvre 8700km2. Il a été le plus sévère dans la région de  Hawke’s Bay et de Wairarapa. Les secousses ont causés par mal de dégats dans les villes, surtout les batiments mal construits  se sont effondrés, au total il n’y a eu qu’une personne blessé.

Fiordland

Le 22 aout 2003 un tremblement a frappé Fiordland sur une magnitude de 7,2 ne faisant aucune victime vu que l’épi centre se trouve éloignés des habitations. Il fut ressenti d’Auckland a Stewart Island, même jusqu'à Sydney en Australie. Puisqu’il y fut enregistré des petits tsunami  le long de la cote de Jackson Bay et aussi au Port Kembla (Australie).

Gisborne & George Sound

Le 20 décembre 2007 un tremblement d’une magnitude de 6,8 fut 1 victime (attaque cardiaque) et 11 blessés. Ce tremblement de terre a frappé juste avant 9 heures du soir et a été ressenti de Dunedin à Auckland, et sur les îles Chatham. Plusieurs bâtiments de Gisborne dans le Central Business  se sont effondrés, et d'autres ont été endommagé. Il est heureux que personne ait été tué par la chute des décombres. Moins de dommage furent signalé dans les autres parties de la région de Gisborne, Hawke's Bay, Bay of Plenty, Manawatu et Wellington.

Dans le bas de l’île du sud sur la cote de fiordland, le 16 octobre 2007 un tremblement d’une magnitude de 6,7 frappa  au petit matin qui se fit ressentir de Stewart Island jusqu'à Wellington. Le tremblement de terre a été suivie par une riche séquence de répliques, dont la plus grande ampleur  futde 6.2 et neuf heures plus tard, endommageant des biens à Queenstown, Frankton et Cromwell.

Marlborough

Le 16 Octobre 1848 un tremblement de terre avec une magnitude de 7.5 sur l’échelle de Richter. Bien qu'il soit au centre de la vallée Awatere  dans les Marlborough au  Sud de l'île, il  causa des dommages importants dans la région de Wellington, et a été ressenti  de Hawke's Bay à Canterbury. À l'époque, quelque 4500 colons européens vivaient dans la région de Wellington, tandis que Marlborough comptait  moins d’habitants. Les Māori étaient  dispersés le long de la côte.

Canterbury

Très tôt dans la matinée le 1er septembre 1888 un tremblement de terre d' une magnitude de 7.3 sur léchelle de richter frappa la région du Nord de Canterbury, à environ 100 kilomètres au nord-ouest de Christchurch. Ressenti aussi de New Plymouth à Invercargill, le séisme a causé des dommages des bâtiments sur une région très étendue, y compris Christchurch.

Arthur's Pass

À 10 heures, le 9 Mars 1929 d'une magnitude 7,1 sur l’échelle de Richter le tremblement de terre a secoué la région montagneuse près d’ Arthur's Pass pendant quatre minutes. Continua près d’une heure encore, et les répliques ont continué pendant des jours. Conduits de fumées et de réservoirs d'eau se sont effondrés. Les lignes de chemin de fer furent endommagées, la route fut fermée de la côte Ouest pendant plusieurs mois. Malgré les dommages causés aux maisons, personne n'a été blessé. Deux ans plus tard des marcheurs découvrirent que le flanc de montagne s'est effondrée pendant le tremblement de terre, créant un immense glissement de terrain qui fut balayé a 5 kilomètres de la rivière d’Otehake . Le tremblement de terre aurait été causé par un glissement de terrain de 4 mètres le long de la faille Poulter.

Hawke's Bay

En 1931, le tremblement de terre  le plus meurtrier de la Nouvelle-Zélande a dévasté les villes de Napier et Hastings. Au moins 256 personnes ont trouvé la mort dans le tremblement de terre de magnitude 7,8. Avec 161 morts à Napier, 93 dans le comté de Hastings et 2 en Wairoa
 Des milliers d'autres traitements médicaux furent demandés.

Wairarapa

Dans la soirée du 24 Juin 1942 fut ressenti  un tremblement de terre  de magnitude 7,2  sur l’échelle de Richter qui fut ressenti de Dunedin jusqu’à Auckland. Ce choc principal a duré environ une minute, et les répliques ont continué toute la nuit: plus de 200 secousses ont été ressentis avant 7 heures du matin.

A un mois d’intervalle un second tremblement de magnitude de 7 mais sans faire de victimes vient se rajouter a la liste. Il ne causa que des dommages aux bâtiments et aux structures.

Inangahua

Au début de la matinée du 24 Mai 1968, le nord de l'île du Sud a été secoué par un tremblement de terre de magnitude 7,1 à proximité de Īnangahua, une petite localité à 40 kilomètres à l'est de Westport. À 5 heures du matin, les gens pris par une violente agitation violente sont jetés hors de leur lit. Beaucoup se hâte pour quitter leurs maisons, au milieu de des fumées de  cheminées et des tuiles qui tombent.

Edgecumbe

Le 2 Mars 1987 a 1 heure 35 de l’après midi, un tremblement de terre de magnitude 5,2 a frappé la région de  Bay of Plenty qui furent sortir de nombreuses personnes hors de chez eux.
Quelques minutes plus tard, un autre tremblement a secoué la région. Ce choc principal, à 1 heure 42, avait une magnitude de 6,3 et était centré au nord d’Edgecumbe. Quatre répliques de magnitudes supérieures à 5 ont eu lieu dans les six prochaines heures, et des petites répliques ont été ressenties pendant des semaines

 

retour vers le haut de la fiche

 

Auteur : Trastour Magali