S'inscrire à la Newsletter
Qui est en ligne
5 Visiteurs Connectés
Visiteur n° 3987751

L'expédition de Jack Cotteril

Partager
  • Facebook
  • MySpace
  • Google
  • Twitter
  • Digg
  • Favoris
  • Email
  • Imprimer

 

Liste des autres navigateurs et explorateurs de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande liste des navigateurs et explorateurs

Arrivée de la Famille Cotterill

Quand Jack Cotteril décida de quitter l’Angleterre  pour venir en Australie en  1952, son fils John pris un atlas pour regarder où ils iraient plus tard. Elsie la femme de jack regarda à son tour  et se demanda ce que c’était le point noir au milieu de ces grandes terres.

« C’est Alice Springs » dit John
« Et qu’est ce qu’il y a au alentour » demanda Elsie
« Le  Désert »
« C’est un endroit où je ne voudrais jamais habiter »

Mais l’ironie du sort fut qu’ils prirent cette direction là, et Jack deviendra un grand pionner dans le tourisme  industriel dans le centre de l’Australie.

Le récit de la Famille Cotterill

  • 1952
  • Milieu année 1950
  • 1958
  • 1960
  • Wallara Ranch
  • 1961
  • 1963
  • 1976
  • 1980

Jack Cotterill arriva à Adelaide en mars 1952 avec sa femme Elsie et ses deux fils ; John et Jim. Il a été l’une des treize personnes nominées par le chemin de fer du sud de l’Australie pour travailler sur les nouvelles locomotives diesel et les entretenir. Au bout de quatre mois,  mécontent de son travail, il commença à rechercher un autre emploi. Comme c’était à prévoir, Lent Tuit souvent décrit comme le fondateur du touriste industriel dans le centre de l’Australie, était à la recherche d’un ingénieur diesel pour travailler dans son entreprise touristique. Et Jack décrocha ce job. Il arriva à Alice spring en 1952 et passa deux  ans et demi à apprendre les rudiments du métier et les astuces pour attirer les touristes, et tomba amoureux de la vie sauvage du bush australien. Puis jack décida de démarrer sa propre affaire, il acheta une parcelle de terre dans la périphérie d’Alice  et y érigea un hangar métallique, une partie servit à loger sa famille et le reste devint son lieu de travail et un garage.

Jack s’approcha  vers Daisy, la propriétaire de l’hôtel d’Alice Springs suggère de former une compagnie de tourismes à une seule condition qu’elle détienne 51% des bénéfices. Pour 1000 pounds chacun.  La compagnie acquére quelques tentes, des bus 4X4 Chevrolet et commence leur aventure vers Palm Valley 

Après deux années de succès jack décida  que c’était l’heure d’agrandir sa compagnie en incluant Ayers rock.  Alice Springs tours a développé son premier centre d’hébergement à Ayers rock, c’était un abri de tôle ondulée pour douze personnes. Les affaires marchaient bien et la famille de jack vont aller s’installer à Palm Valley.

Durant ces nombreux voyages à travers le désert jack a développé un personnel d’ami très fermé avec Arthur Liddle de la station  de Angus downs. Arthur raconte à jack qu’il y a vu  une magnifique oasis à la station Angus et qu’elle est nommé  King’s creek. Il connaît un petit peu  cet endroit, c’est très difficile d’y accéder mais Arthur dit qu’il voudrait le montrer à jack. Il dit qu’il y a de grandes gorges, des trous d’eau permanents, des falaises, de la faune et la flore. Sur l’invitation d’Arthur jack et son fils Jim décide d’y aller et en fin de compte de faire des investigations.

Les derniers 70 miles à traverser étaient les plus durs étant donné qu’il n’y avait pas de routes. Ils suivent les rivières et les chaînes de montagnes  jusqu'à ce qu’ils trouvent finalement King’s creek. Jim Cotterill se souviens bien de ce jour « quand nous sommes arrivés » il dit «  c’étais bruineux  à cause de la pluie et disparaît dans les gorges. Nous ne pouvons pas y croire tellement c’étais magnifique. Les couleurs étaient si variées en  passant du vif au pastel.

« Nous sommes dans le milieu de la sécheresse d’un côté les trous d’eau sont de couleur verdoyantes donnant une super vu  contre une campagne  au alentour  qui se meurt ». Cependant la pluie ne représentant rien de bon a propos de ça, les chemins étaient glissant entre Petermann Creek et la station Tempe Downs. Jack et Jim retournèrent à Alice Springs  un prochain jour, embarrassée par ce qu’ils avaient vu et remplis de nouvelles idées.

Jack vend une partie de ses affaires et offre une part de terrain à son ami Arthur n’importe ou  il aimera s’installer dans la station Angus downs. Il choisit de se mettre à son compte pour ouvrir et mettre à disposition des lodges pour les touristes à Yowa Bore un endroit situé le plus au nord offrant de l’eau potable. Jack était le premier au travail et l’un de ceux si il était possible de faire, pour beaucoup d’éventualité de visiter King’s canyon, était de couper la route à travers la brousse et des montagnes de sables sur 64 miles. Il emmène  avec lui une ancienne arme et avec des pièces de chemin de fer soude ensemble une solide  chape de béton. Arthur lui offre encore une fois son aide avec deux aborigènes pour trouver la route. Une fois trouvé, les prochains mois prouveront que  jack est un grand travailleur, et qu’il faudra qu’il  abaisse les arbres, les coupe, les déracine et  les transporte.C’est au bout de quelques temps que l’association du tour du centre de l’Australie a été formée pour être en rivalité avec le tour de Ansett pionner, et ceci comprenant sept compagnies incluant la nouvelle de jack, a être connu comme le tour de King’s canyon

.

  • Les compagnies ont été jointes par les publicités, pour des voyages à prix réduits. Cela veut dire que jack a eu la route de king’s canyon et des logements à Yowa bore prêt pour commencer la saison touristique de 1961. Jack et Jim travaillant plus dur durant la longue période de l’été voient leur acheminement de la route, l’érosion de construction prêt pour recevoir vingt personnes.

 

En 1963 il vend ses parkings d’Alice spring, il emmène sa femme Elsie et son fils John travailler hors du ranch, mais la famille Cotterill travaille très dur. Jim a dut obtenir un travail supplémentaire faisant des excursions vers Palm Valley pour compléter ses revenus, pendant ce temps Jack et John ont passé tous les mois d’hivers sur la route entre Alice, Wallara et Kings Canyon. Ils ont passé les mois d’été à maintenir les routes en état.

Ce n’est juste après la mort de Jack  que la compagnie commence à faire des bénéfices, avec les organismes de voyages vers Kings canyon qui leur rapporte aussi. En ces jours de voyages cela prendrait deux jours vers Palm Valley, cinq jours pour Ayers rock et trois jours pour Kings Canyon.

Jim à continuer à faire fonctionné Wallara jusqu’à sa fermeture. Au décès de Jack les deux fils ont vendus  le ranch pour aller s’installer à Stuarts well le roadhouse actuel ou Jim Cotteril  est connu  maintenant   pour faire chanter son dingo accompagné du son du piano.

 

Autres Navigateurs et Explorateurs

  • Abel Tasman : Découvreur de la Tasmanie, la Nouvelle-Zélande et de l'ile de Tonga
  • James Cook : Un des premiers navigateur, explorateur, découvreur et cartographe du Pacifique
  • Matthew Flinders : Principal explorateur de l'Australie, il ecrivit "A Voyage To Terra Australis."
  • Nicolas Baudin : Explorateur méconnu de la cote méridionale de l'Australie
  • William Dampier : Premier Anglais à explorer et cartographier des parties de l'Australie
  • Ernest Gilles : Explorateur du centre de l'Australie
  • John McDouall Suart : premier explorateur à atteindre le centre de l'Australie
  • William Christie Gosse : Explorateur de l'outback australien
  • Jack Cotteril : Explorateur du Centre Rouge et fondateur du touriste industriel

retour vers la biographie

 

 

Auteur : Trastour Magali