S'inscrire à la Newsletter
Qui est en ligne
7 Visiteurs Connectés
Visiteur n° 3923991

Kata Tjuta - Les Olgas

Partager
  • Facebook
  • MySpace
  • Google
  • Twitter
  • Digg
  • Favoris
  • Email
  • Imprimer

 

Les Olgas se trouvent à  42 km à l'Ouest du site d'Uluru, le localiser le National Park sur la carte

 

le site des Kata-Tjuta:

kata tjutaC'est un groupe d'énormes rochers formés par 36 dômes de gré rouge, le plus haut mesure 546 m. C’est aussi surprenant et impressionnant  que le bloc d’Uluru, il change tout autant de couleur et passe de l’orange jusqu’au violet.

C’est toujours le même explorateur européen Ernest Gilles qui en 1872, visitant la région a nommé par Mont Olga, les kata Tjuta.

Les Kata Tjuta ont aussi une signification très importante aux yeux des Anangu. C’est une zone interdite car elle est associée pour la plus grande partie  à des informations et des activités rituelles dont la connaissances est réservée aux initiés. C’est pour cela que certaines informations sur les danses, cérémonies ne seront jamais révélés. Les Anangu n’aiment pas que l'on prennent en photo certains sites. C’est pourquoi, ils demandent aux touristes de respecter leurs lois et leurs sites sacrés.

 

Les randos aux Kata Tjuta :

marche kata

  • Vallée du vent (7 km, 3 heures de marches) ;
  • Les gorges des olgas (2,6km 1 heures)

 

Si la température dépasse les 36° il est réellement déconseiller de prendre des risques en voulant faire la marche de la vallée du vent. Lors de ces fortes températures, les Ranger ferment les accés à deux endroits différents pour cette marche.

 

En bref :

fleur kataLes Kata Tjuta sont tout aussi impressionnantes qu'Uluru. Nous dirions même qu'elles sont plus agréables à regarder que le monolithe grâce à ses formes variées. Ce site dispose aussi d'un lookout officiel d'où l'on peut observer le lever et le coucher du soleil. La marche qui en fait le tour est plus éprouvante que les 12km d'Uluru car le relief est beaucoup plus accidenté. Encore une journée inoubliable pour les jambes mais surtout pour le souvenir.

Auteur : Magali Trastour