S'inscrire à la Newsletter
Qui est en ligne
3 Visiteurs Connectés
Visiteur n° 3923929

Musique Aborigènes

Partager
  • Facebook
  • MySpace
  • Google
  • Twitter
  • Digg
  • Favoris
  • Email
  • Imprimer

 

musique initiationLa musqiue aborigene

Comme leur art, la  musique aborigène est essentielle  dans la croyance des anciens de la terre. Dans les sociétés indigènes, la musique joue un rôle central dans la vie sociale et sacrée. La musique est une partie importante dans leur culture, leur vie quotidienne, leurs cérémonies sacrées. La musique traditionnelle est toujours pratiquée et largement utilisée dans l'ensemble de l'Australie.

 

Le son du Didjeridoo

 

La musique traditionnelle se compose de trois styles différents :

  • Le premier style est la chanson pour les cérémonies sacrées et secrètes : seulement exécuté dans certains endroits ou secteurs ou dansr un but particulier. Les chansons et les cérémonies de ce type habituellement honorent des événements connues tel que l'initiation des hommes. Il y a également les cérémonies secrètes des femmes, qui sont principalement reliées à la reproduction et aux chansons spécifiques pour des enfants.

  • Le deuxième style est la chanson chanté par les hommes : alors que les femmes dansent. Les chansons sacrées sont exécutées entièrement sur les terres spécifiques à cette cérémonie, et ne sont jamais chantées par les hommes non initiés à ce totem et à cet endroit particulier.

  • Le troisième style  est  la musique non sacrée ou de divertissement : Ces chansons sont la seule forme de musique indigène qui peut être exécutée par toutes personnes - homme, femme ou enfant - à tout moment et à n'importe quel endroit.

 

didgeridoo musique didjiridoo

 

Leur musique traditionnelle se joue avec un certain nombre d'instruments comme par exemple :

 

  • Le Didjeridoo est l' instrument le plus connu de la culture aborigène. C'est un instrument à vent fabriqué dans un long bois évidé puis brulé à l'intérieur. Il est utilisé pour produire un son sourd. Pour en jouer il suffit de souffler par le plus petit orifice en faisant vibrer ses lèvres. Une technique bien particulière appelè "circular breathing" ou respiration continue est utilisé pour produire un son infini.

  • Le Clapsticks sont deux morceaux de bois dans chaque main qu'il faut frapper l'un contre l'autre pour donner un son de percussion rhytmé (sert aussi pour la chasse). Généralement se sont les femmes qui s'en servent lors des cérémonies. On peut aussi utlisé deux Boomerang pour produire ce type de son.

  • Les autres moins répandus: les drums, les seed rattles, les raps, les bullroarers.

 

En bref :

L'inspiration pour la musique est souvent venue de l'environnement. Traditionnellement, un homme indigène entrerait dans la nature et écouterait les bruits d'animaux, les voix mais également agiterait les bras pour simuler des ailes ou frapperait la terre avec ses pieds. Il écouterait également les bruits du vent, du tonnerre, des arbres grinçant, et le ruissellement de l'eau. L'essence de tous ces bruits peuvent être reproduite ou jouées au son du Didgeridoo avec autant d'exactitude que le son de la nature.

 

Auteur : Magali Trastour