S'inscrire à la Newsletter
Qui est en ligne
6 Visiteurs Connectés
Visiteur n° 4076562

L'art Océanien

Partager
  • Facebook
  • MySpace
  • Google
  • Twitter
  • Digg
  • Favoris
  • Email
  • Imprimer

 

Je ne m’étais jamais vraiment intéressé à l’art dans le pacifique, mais beaucoup plus aux théories sur les migrations des peuples qui ont colonisés l’Océanie, il y a plus de 50 000 ans. Seule les formes originales et fluides de leur art avait attiré mon attention.

C’est lors de ces voyages qu’ait réellement née cette passion pour ces arts si différents que sont l’art aborigène et l’art maori. Malgré leur proximité, on s’aperçoit que leur art est très différent mais tout aussi intéressant. Loin d’être un grand spécialiste sur ce sujet mes propos ne sont que le reflet de mes constations et de mes recherche sur ce thème que j’essaye d’approfondir au fil des nos voyages dans cette partie du monde.

 

Les aborigènes ont un art plus représentatif, c’est un outils qui leur sert à transmettre leur histoire en matérialisant une partie de la « dreamtime » temps du rêve ou plus exactement la création de l’être et de l’univers. Leurs œuvres est généralement spirituelle et met en scène les animaux et les divinités de leur croyance. Leur art est maintenant connu dans le monde entier par son style, le pointillisme. Il se diversifie de plus en plus sous l’influence de la culture occidentale mais garde un fond spirituel en rapport avec leur croyance. A notre époque on retrouve ces représentations sur des toiles, mais ce n’était pas l’unique support utilisé par leurs ancêtres, car l’on retrouve des vestiges de leurs œuvres sur la plupart des parois des lieux sacrés qui n’ont pas été vandalisé au court des siècles de colonisation.

A l’heure actuel c’est aussi un moyen pour ce peuple, de vivre au milieu de ce système qui n’est pas le leur en vendant leurs toiles, trop souvent copiées et vendues comme œuvre aborigène originale.

 

Les Maori utilisent aussi leur art pour transmettre l’histoire de leurs origines et leurs croyances. D’autres types de supports sont utilisés, comme la poésie, le chant, le tatouage mais aussi le « bone carving » qui fut occidentalisé pour mieux se vendre au touriste. L’origine de leur art est souvent comparée à l’art polynésien par la similitude dans les techniques utilisées ainsi que leurs racines linguistiques commune. Vous pourrez retrouver quelques informations sur la Nouvelle-Zélande et les Maoris sur notre site, Notre Escapade "au pays des kiwis"

 

Loin d’être un grand spécialiste sur ce sujet mes propos ne sont que le reflet de mes constations et de mes recherche sur ce thème que j’essaye d’approfondir au fil des nos voyages dans cette partie du monde.

 

 

.Auteur : Grégory Trastour